Charles Maurras  Martigues
Conditions d'utilisation Pages éditées Plan du site Éditeurs et diffuseurs Nous contacter Liens

Bibliographies de Ernest Renan et de Hippolyte Taine

Après deux Maîtres de la Contre-révolution, deux 'scientistes' : nous avons extrait de la "Bibliographie critique..." les sélections bibliographiques de Ernest Renan et Hippolyte Taine.

Comme précédemment, ces deux pages sont publiées 'en l'état', les mises à jour viendront plus tard. D'abord parce que nous sommes fort occupés par la réécriture de la page "Actualité de l'édition de... Jacques Bainville", ensuite, nous l'avons déjà écrit, parce que l'objet de ce site est de proposer en premier lieu une bibliographie actualisée de l'œuvre de Charles Maurras, puis des principaux auteurs de l'école d'Action Française, et enfin de présenter une bibliographie des ouvrages critiques sur Maurras et l'Action Française. Cette dernière ne peut prétendre être exhaustive, et toute sélection d'ouvrages présentée l'est en fonction d'un seul et unique critère : son intérêt pour les études maurrassiennes.

Les raisons de l'extraction de ces sélections d'ouvrages de notre "Bibliographie critique sur Charles Maurras et l'A.F." sont simples : alléger cette section ; puis faciliter le travail des moteurs de recherche. Notre "Bibliographie critique..." perd donc de nouveau une trentaine de pages (en version Pdf), et en contre-partie, deux nouvelles "Actualités de l'édition de..." voient le jour : celles de Ernest Renan et de Hippolyte Taine.

Restera à proposer les pages Le Play et Rivarol. Les sélections d'ouvrages d'autres précurseurs (Comte, par exemple), ne sont pas, pour l'instant, assez étoffées pour mériter la création d'une "Actualité de l'édition de...". Mais viendront ensuite les pages d'auteurs contemporains de Maurras (Bernanos, Valois...), des 'collatéraux' (Barrès, Proudhon, Sorel...), des alliés (Halévy, Thibon...) puis des héritiers (Boutang, Massis...).

Ceci en étant bien conscient qu'il est quelque peu artificiel d'enfermer un auteur dans une case prédéfinie, surtout pour les auteurs qui nous intéressent, qui, par définition, sont de fortes personnalités aux parcours non conformistes, et sont donc le plus souvent inclassables. Georges Valois était, certes, contemporain, mais n'était-il pas devenu un collatéral ?, où situer Bernanos ?, Henri Massis est-il contemporain ou héritier ? Et quid de Daniel Halévy ? etc.... Mais aussi imparfaite que puisse être cette classification, elle doit simplement être considérée comme un outil de recherche et de travail, sans aucune volonté de hierarchiser ces auteurs.

Nous nous retrouverons en septembre.

D'ici là, bonne lecture.


Brian McLeóghann.

Le 09 juillet 2016.



La citation du mois : "L'anarchie menaçant une société qui s'avilit n'est pas un châtiment, mais un remède". Nicolás Gómez-Dávila.


L'écrivain Maurice G. Dantec est mort le 25 juin 2016, à Montréal.

Dans son "Manuel de survie en territoire zéro. Le Théatre des opérations : journal métaphysique et polémique", en 1999, il se déclarait clairement "catholique, royaliste et réactionnaire".

Quelques mois avant sa mort, il avait donné un entretien avec la revue "Égards" (n°50, mars 2016), La Quatrième Guerre mondiale nous est déclarée, qui résumait parfaitement le non conformisme, voire le côté iconoclaste du personnage. Cet entretien est publié intégralement sur le site de la revue "Égards".

 

Éditions et rééditions, pour le 25° anniversaire de la mort de Antoine Blondin (le 07 juin 1991) :

Nous annoncions, dans notre précédente page de présentation (du 27 mai), la parution de l'ouvrage de Alain Cresciucci, Le Monde (imaginaire) d'Antoine Blondin, aux éditions Pierre-Guillaume de Roux (présentation de l'éditeur).

Viennent aussi de paraître :

  • de Jean Cormier et Symbad de Lassus (petit-fils de l'écrivain), Blondin, aux Éditions du Rocher. In-8°, 204 pages. Cet ouvrage regroupe des entretiens avec des proches, des membres de la famille, des amis et admirateurs. Parmi eux : Michel Déon, Bernard Pivot, Pierre Albaladéjo, André Boniface, Jean Gachassin, Jean-Pierre Rives, Raymond Poulidor, Jean Hatzfeld, Juliette Gréco, Jean-Paul Belmondo... (présentation de l'éditeur). Ces deux auteurs avaient déjà publié, en 2011, Blondin : 20 ans déjà, aux mêmes éditions du Rocher.
  • de Alain de Chantérac, Antoine Blondin : Un paladin au XXe siècle. Atelier Fol'Fer (collection Impertinences). In-8°, 167 pages (présentation de l'éditeur).
  • et ce sont les éditions de La Table Ronde qui viennent de rééditer cinq romans d'Antoine Blondin : Certificat d'études ; Les enfants du Bon Dieu ; L'Europe buissonnière ; Sur le tour de France & L'humeur vagabonde. Tous dans la collection "La petite vermillon".

Enfin, lire, de Thierry Clermont, Antoine Blondin disparaissait il y a 25 ans, sur le site "Figarovox" (le 08 juin 2016).

____________

À lire : Denis Tillinac, moi aussi j’ai l’âme française ! par Olivier Perceval, sur le site "Action Française", le 03 juin 2016, et une variante de cet article, L’âme française n’inclurait pas l’Action française ? sur "Boulevard Voltaire", le 03 juin 2016 (voir également l'alinéa 9, ci-dessous).

À lire : Heidegger et Maurras à Athènes, par Baptiste Rappin, sur le site "Stalker", le 09 juin 2016.

À lire : sur le site "LaFauteàRousseau", le 10 juin 2016, une reprise du texte de Charles Maurras, Lorsque Proudhon eut les cent ans... . Texte publié dans le quotidien "L'Action française", le 13 août 1910, repris dans le n°1 des "Cahiers du Cercle Proudhon" (janvier-février 1912) sous le titre À Besançon, puis dans le "Dictionnaire Politique et Critique" (1932, fascicule 18, pages 222 & s.).

À lire : « L'enseignement de l'ignorance » au Festival d'Avignon, par Gouelan, sur le site de la revue "Limite", le 10 juin 2016.

À lire : La République vassale des féodalités de l'Argent, par Jean-Philippe Chauvin, sur son blogue "Jean-Philippe Chauvin", le 23 juin 2016, ou, sous le titre L'État de la République sans autorité face aux féodalités, sur "Nouvelle Chouannerie".

À lire : Le Brexit victorieux. Et maintenant ?, par Pierre Hillard, sur le site "Boulevard Voltaire", le 24 juin 2016.

À voir, ou à revoir : Ce jour d'été, visite chez Charles Maurras, dans son jardin qui s'est souvenu, sur le site "LaFauteàRousseau", le 25 juin 2016.

À lire : Le Brexit, la souveraineté et la politique entre valeurs et principes, entretien de Jacques Sapir avec François Marcilhac, publié dans "L'Action Française 2000", n° 2934, du 16 juin 2016 (pages 8-10), sous le titre Le nationalisme est une force de progrès. Réédition numérique partielle sur le site "L'Action Française.net". Cette version était abrégée, la version longue a été publiée sur le site "RussEurope", le 15 juin 2016. Voir également, de François Marcilhac, Réponse à Jacques Sapir sur un "Contre-sens" de Maurras, sur le site "L'Action Française.net", le 29 juin 2016 (controverse au sujet d'Antigone et Maurras).

À lire : "Le maurrassisme la pire des insultes à l'encontre de l'Église catholique" ? Lisez donc Maurras, Tillinac ! Suite à une déclaration, que l'on croirait venir du plus attardé des ressortissants de la démocratie-chrétienne, mais faite par Denis Tillinac au périodique "Famille chrétienne", le 28 avril 2016, une réponse de "LaFauteàRousseau", suivie d'extraits de La démocratie religieuse, de Charles Maurras, le 01 juillet 2016. À qui Denis Tillinac cherche-t-il à plaire, par ses agressions répétées envers l'Action Française ?

À lire : Pierre Boutang, maurrassien libéré. Entretien avec son biographe Stéphane Giocanti, propos recueillis par Daoud Boughezala et Frédéric Rouvillois, publiés dans "Causeur" (n°95, juin 2016) et sur le site "Causeur.fr" (le 01 juillet). Cet article a été repris par "LaFauteàRousseau", le 02 juillet 2016.

À lire : le dossier Aujourd'hui le royalisme, dans "Politique magazine" (n°153, juillet-août 2016. Pages 13-35). Avec Jean Sévillia, Frank Ferrand, Louis Durtal, Christian Franchet d'Esperay, Louis Lorphelin, Yves Morel, Philippe Ménard, Jacques Trémolet de Villers, Raphaël de Gislain, suivi d'un entretien de Jean-Baptiste d'Albaret avec le Prince Jean d'Orléans. Informations sur le site de "Politique Magazine".

Vient de paraître : les actes du colloque Nationalisme, libéralisme et post-modernité : Raymond Aron et la défense de la liberté, organisé le 18 novembre 2014 par le Centre de Recherche Bretonne et Celtique (CRBC - Université de Bretagne occidentale, Brest), viennent d'être publiées, sous la direction de Fabrice Bouthillon, Joël Mouric & Matthias Oppermann, par les éditions De Fallois. Informations sur ce colloque sur le site Calenda.org.

Vient de paraître : de Christophe Levalois, La royauté et le sacré. Aux éditions du Cerf (LeXio). In-12, 128 pages. Christophe Levalois, prêtre orthodoxe et enseignant en histoire, tente de répondre à la question : "Peut-on édifier une théorie de la royauté par-delà la diversité des temps et des lieux ?" (présentation de l'éditeur).

Réédition : de Marc Desaubliaux, La fin du parti royaliste (1898-1899). Aux éditions Des Auteurs et des Livres, juin 2016. In-8°, 228 pages. Première parution : éditions Royalistes (Le Lys rouge), 1986. Compte-rendu par Charles-Henri Brignac, dans "L'Action Française 2000", n°2934, 16 juin 2016 (page 13). Acquisition possible directement sur le site de l'auteur.

Réédition : de Xavier Cheneseau, Camelots du Roi. Les troupes de choc royalistes, 1908-1936. Atelier Fol'Fer (collection Impertinences), juin 2016. In-8°, 180 pages. Précédents éditions : DEFI, 1997 ; L'Homme libre, 2000 ; Manitoba, 2002 & Agnus, 2009 (présentation de l'éditeur).

Information : la chute d'un éditeur. Nous connaissons tous, et appréci(i)ons les éditions de L'Âge d'Homme, maison fondée à Lausanne par Vladimir Dimitrijević. Nous lui devons de magnifiques collections et une édition de très grande qualité. Mais nul n'est éternel et l'œuvre léguée ne tombe pas nécessairement dans des mains de même niveau. Des remarquables Dossiers "H" Léon Bloy, Pierre Boutang, Gustave Thibon, Dominique de Roux... , des éditions de Thomas Molnar, de Vladimir Volkoff et de beaucoup d'autres, à l'insignifiant L'affaire Maurras, écrit par un fiscaliste égaré dans l'histoire (dans la nouvelle collection 'Rue Férou', collection résultant, paraît-il, d'une "touche de modernité" injectée dans le catalogue), il ne s'est passé que quelques années. Mais quelle dégringolade !

À lire, le féroce article de Juan Asensio sur son site "Stalker", le 9 mai 2016. Même si l'on retranche les polémiques agressives envers tel ou tel auteur, pas forcément utiles pour le sujet ici traité, il en reste largement assez pour comprendre la triste situation.

Pour l'instant, le catalogue des éditions de L'Âge d'Homme présente toujours quelques très bons titres. Mais qu'en sera-t-il lorsqu'ils seront épuisés ? La "touche de modernité" permettra-t-elle une réédition ?


Ce document est édité sous licence Creative Commons - Attribution - Pas d'utilisation commerciale
Partage dans les mêmes conditions - 3.0. non transposé (cc-by-nc-sa 3.0.)