Charles Maurras  Martigues
Conditions d'utilisation Pages éditées Plan du site Éditeurs et diffuseurs Nous contacter Liens

Une bibliographie de Léon de Montesquiou

Léon de Montesquiou, né en 1873 d'un père français et d'une mère roumaine, fut l'une des figures les plus attachantes de la jeune Action Française.

Républicain, membre de la Ligue de la Patrie française, il ne deviendra royaliste qu'au contact de Charles Maurras. Secrétaire général de la Ligue d'Action Française (à/c 1905), il sera à l'origine de l'Institut d'Action Française (en 1906), au sein duquel il sera chargé de la chaire "Auguste Comte". De ses cours, il tirera plusieurs ouvrages sur Comte et le positivisme, mais aussi sur Le Play, Bonald, Rousseau...

Son décès au combat, le 25 septembre 1915 à Souain (Marne), lors d'un assaut à la tête d'une section du 2° Régiment Étranger d'Infanterie, met un terme à une bibliographie riche et prometteuse (plus de vingt ouvrages en une quinzaine d'année).

L'œuvre de Léon de Montesquiou est aujourd'hui libre de droit. Près de la moitié de ses ouvrages sont disponibles (en numérique ou comme reprints). Sa remarquable biographie (de Marguerite de Coudekerque-Lambrecht, "Léon de Montesquiou. Sa vie politique. l'Action Française", 1925) n'a pas été remplacée ni rééditée, mais peut être acquise d'occasion assez facilement. Regrettons l'absence de travaux universitaires sur cet homme d'exception.

La création de cette page ("Actualité de l'édition de... Léon de montesquiou") page entraîne donc l'extraction du paragraphe (sélection d'ouvrages) relatif à Léon de Montesquiou de la troisième page de la section "Réédition de l'œuvre critique sur Charles Maurras & l'A.F.".

Après les mises à jour des pages "Jacques Bainville" et "Léon Daudet" (chose promise... ), d'autres auteurs quitteront aussi cette section qui les hébergeait provisoirement : les précurseurs (Bonald, Maistre, le Play... ), d'autres contemporains, enfin les héritiers [1].

Bonne lecture.


Brian McLeóghann.

Le 07 septembre 2015.



[1]  Terme impropre, certes... Mais toute classification est par définition imparfaite, voire arbitraire. Celle-ci aura pour simple objet de faciliter la recherche et la consultation des bibliographies présentées : précurseurs (les Maîtres de la Contre-révolution), contemporains (auteurs d'Action française), collatéraux (auteurs "hors école d'Action française", royalistes ou non), et héritiers (auteurs ayant pour vocation de "prolonger, corriger et dépasser" Charles Maurras). Et si l'on peut trouver un terme unique, plus adapté que "héritier"... . retour au texte ]


À paraître : l'ouvrage du Colonel Pierre Chateau-Jobert, La confrontation Révolution-Contrerévolution, édité par D.P.F. en 1975, est en cours de réédition. Voir le site des Éditions de Chiré.

À lire : sur le site "Royal Artillerie", Le pentagone du prince, par Catoneo.

À lire : sur le site "The American Conservative", Inventing the Right. What Edmund Burke and Charles Maurras reveal about politics, par Paul Gottfried, mise en ligne le 15 juin 2015, repris de la revue "The American Conservative", de mai-juin 2015 (À propos de deux ouvrages : Yuval Levin, "The Great Debate: Edmund Burke, Thomas Paine, and the Birth of Right and Left", 2014 et Domenico Fisichella, "La democrazia contro la realtà: il pensiero politico di Charles Maurras", 2006).

À voir : si les actes du colloque du cercle Vauban, Propositions pour un nouveau régime, tenu à Paris le samedi 6 décembre 2014, ne sont (à ce jour ?) pas édités, les vidéos de ces actes ont été publiées par le site "La Faute à Rousseau". Lire, avant tout, le compte-rendu de François Davin <ici>, puis visionner les communications (sur le site LafauteàRousseau ou sur Viméo) :

  • Frédéric Rouvillois, L’État décapité & Jacques Trémolet de Villers, La Justice à la dérive (1h 23 min).
  • François Reloujac, La crise financière, crise morale, crise politique (21 min).
  • Pierre Chalvidan, Retrouver l'usage de nos libertés (21 min).
  • Fabrice Hadjadj, Les fondements ultimes de la crise (43 min).
  • Jean-Baptiste Donnier, Redonner un chef à l’État (37 min).
  • Axel Tisserand, Reconstituer le lien social (27 min).


Ce document est édité sous licence Creative Commons - Attribution - Pas d'utilisation commerciale
Partage dans les mêmes conditions - 3.0. non transposé (cc-by-nc-sa 3.0.)