Charles Maurras  Martigues
Conditions d'utilisation Pages éditées Plan du site Éditeurs et diffuseurs Nous contacter Liens

De la "Réédition des œuvres critiques" à la "Bibliographie critique"

Nous avions déjà traité de la difficulté de rédiger une bibliographie, non 'de', mais 'sur' un homme ou une institution.

On peut rapidement se laisser emporter, trouvant des dizaines de titres plein d'intérêt mais pas vraiment au cœur du sujet. Tous les étudiants en 3° cycle connaissent ce problème, et doivent savoir où arrêter leurs bibliographies. Mais nous ne rédigeons pas ici un mémoire ou une thèse, mais une base de données à l'intention des chercheurs et des curieux de l'œuvre de Charles Maurras et des principaux auteurs de l'Action Française. Peut-on ignorer ces ouvrages à la marge ?

Ainsi notre section "Réédition de l'œuvre critique sur Charles Maurras et l'A.F." avait largement dépassé les limites découlant d'une interprétation restrictive de cet intitulé. Et sur le conseil, insistant, de quelques lecteurs (une fois de plus !), nous avons donc décidé de modifier cet intitulé.

On nous a proposé le sympathique titre de "La bibliothèque du Réactionnaire", puis, plus sérieusement, la "Bibliothèque du chercheur et du militant maurrassien"... Pourquoi pas ? Mais finalement, nous avons décidé de rester sage et de ne pas bouleverser la présentation de notre site. Simplement, ces pages présentant aujourd'hui non seulement des ouvrages disponibles, mais aussi des ouvrages anciens indisponibles comme des travaux universitaires, le terme "rééditions" ne convenait plus, et nous modifions l'intitulé en "Bibliographie critique sur Charles Maurras et l'Action Française".

Les deux premières pages (A–C & D–J) ont été actualisées : quelques nouvelles numérisations d'ouvrages anciens proposées par des cyber-bibliothèques, beaucoup de nouveaux reprints "à la demande", des rééditions 'classiques', de nouveaux livres numériques... Bref, que de bonnes informations.

Nous nous occuperons dans les jours qui viennent des deux autres pages de cette section.

Bonne lecture.


Brian McLeóghann.

Le 01 mars 2016.



Vient de paraître : de Chantal Delsol, La haine du monde : totalitarismes et postmodernité aux éditions du Cerf, 2016 (également en versions numériques, sous formats Kindle et ePub). Voir la présentation de l'éditeur.

Vient de paraître : choix des textes et introduction par Bertrand Renouvin, La Nation et l'universel aux éditions IFCCE (Cité), décembre 2015. Réunit quarante entretiens publiés dans le journal "Royaliste". Cet ouvrage "marque les étapes d'un cheminement politique singulier et qui permet de retrouver de grands débats qui aident à comprendre notre époque et de nous y orienter. Il est aussi un reflet éloquent du parcours intellectuel et politique de la Nouvelle Action royaliste". Voir la présentation et le sommaire de l'ouvrage sur le site de la "N.A.R.".

Vient de paraître : sous la direction de Olivier Dard, Organisations, Mouvements et partis des Droites radicales au XX° Siècle (Europe – Amériques). Cet ouvrage, édité par Peter Lang (collection Convergences, n°86), est le quatrième et dernier volume du projet de recherche "IDREA" (Internationalisation des droites radicales Europe / Amériques), projet de la Maison des Sciences de l'Homme de Lorraine (existe également en version numérique, au format Pdf). Une seule communication de cet ouvrage rentre dans notre champ d'intérêt : La part du transnational dans l’Action française post-68, par Humberto Cucchetti.

Comme il est lassant d'avoir à se répéter, on ne s'étendra pas (trop...) sur l'amalgame douteux et insultant fait sous ce qualificatif de "droites radicales", qui permet de mettre dans le même sac l'école d'Action française et des doctrines révolutionnaires, internationalistes, racistes et néo-débiles... Le remplacement de l'expression "extrême droite" par "droites radicales" donne, certes, un aspect plus scientifique, moins politicien et journalistique, mais ce qualificatif n'est que la traduction d'une locution de langue anglaise et cette substitution, purement cosmétique, n'apporte rien de nouveau. Même apriorisme, mêmes amalgames, mêmes confusions, même volonté de considérer que cette catégorie existe réellement et même refus d'en définir les limites, les critères... En d'autres termes, ces deux mots permettent de clore le débat avant de l'avoir ouvert, de considérer le problème comme étant résolu avant de l'étudier. Rien de très scientifique, donc...

À paraître : de Humberto Cucchetti, Pierre Debray, une trajectoire intellectuelle du communisme à l'Action française (parution annoncée dans l'ouvrage ci-dessus).

Réédition : de Fabrice Hadjadj, Puisque tout est en voie de destruction. Réflexions sur la fin de la culture et de la modernité (première parution en 2014 aux éditions Le Passeur). Cet ouvrage vient d'être réédité par les éditions Points (Essais). Voir la présentation de l'éditeur.

À lire : de Daoud Boughezala, "Maurras pas mort ! Reportage sur l'Action française", publié dans "Causeur" (n°91, février 2016) et sur le site "Causeur.fr" (le 29 février). Cet article a été repris par "LaFauteàRousseau", le 01 mars 2016.

Information : les ouvrages numériques des éditions Peter Lang ne sont plus diffusés directement par cet éditeur, mais par l'intermédiaire de deux diffuseurs : iTunes ou KoboBooks. Noter que ces versions numériques sont désormais vendues plus chères que les versions 'papier' !

Information : dans nos bibliographies, nous faisons régulièrement référence aux sites de "Amazon", simplement parce qu'ils sont aujourd'hui incontournables, qu'on s'en réjouisse ou qu'on le déplore. Mais il existe désormais une extension (logiciel-greffon pour navigateur internet) permettant de profiter du formidable catalogue de livres de ces sites, tout en achetant ...chez le libraire du coin !

Mise en ligne il y a un peu plus d'un an, l'extension Amazon-killer donne toute satisfaction. Vous recherchez les livres sur un site "Amazon", mais au moment de commander, vous est proposé (en plus de la commande par "Amazon") l'achat chez un libraire du réseau "Place des librairies" (regroupant de nombreux libraires indépendants) ou la commande par "La librairie.com" (commande en ligne sur ce site, mais retrait du livre chez un libraire). Si les idées de "l'activiste numérique" ayant créé cette extension ne sont pas les nôtres (il fut le "directeur artistique" de la campagne électorale de Eva Joly en 2011... On compatit !), tout nous éloigne des idées du mondialiste, milliardaire et libertarien patron-fondateur de "Amazon" (élu en 2014 "Pire patron du monde". Sa dernière perle : il verse un pourcentage des bénéfices de sa société à diverses associations soutenant l'arrivée de "migrants" en Europe...). Sachant que la plupart des utilisateurs de "Amazon" vont uniquement sur ces sites par facilité, cette extension est donc un très bon point pour la défense des librairies indépendantes.

Une information sur Amazon-killer < ici > ou < >, et une vidéo de démonstration sur YouTube. Cette extension existe pour Mozzila Firefrox et Google Chrome (pour les autres : Safari, Opéra, IE..., elle reste en projet). Ici, le site Amazon-killer. Cette extension présente un seul défaut : elle est exclusivement hexagonale.


Ce document est édité sous licence Creative Commons - Attribution - Pas d'utilisation commerciale
Partage dans les mêmes conditions - 3.0. non transposé (cc-by-nc-sa 3.0.)